Bienvenue sur le territoire Landes Atlantique Sud, le territoire idéal pour profiter à fond des plaisirs de l’océan.

Direction le port de Capbreton pour changer de point de vue, partir à l’inconnu, regarder cette fois-ci la côte depuis le large et admirer enfin l’étendue des plages de sable fin.

En famille, entre amis, en duo … c’est comme on le sent, le principal est de partager chaque seconde, chaque nouvelle sensation, chaque nouveau plaisir dès que la décision est prise de prendre le large !

Photo de David Duchon

Les toutes-premières palpitations arrivent dès que les deux pieds touchent le ponton.
Un léger tangage de la passerelle ouvre la voie et sert de douce transition vers la nouvelle aventure. Bon d’accord, face à l’inconnu, on empoigne juste un peu plus fort l’anse du panier rempli de victuailles et de bons produits du terroir, comme si ce bon panier allait compenser l’équilibre.

 

Mais quand même, gageons qu’un coucher de soleil est tout de même bien plus beau sur un voilier avec un apéritif.

Après une première prise de contact et quelques brèves politesses échangées, la confiance se porte rapidement sur le maître des lieux. Le skipper de ce magnifique voilier blanc, plus bronzé que nous le sommes, distille ses précieux conseils, gages de sécurité et d’un maximum de détente.

Et hop, c’est parti, larguons les amarres !
Et là oui, on peut dire que le quotidien est loin, le travail n’existe plus, le stress une vaste blague et les soucis…, quels soucis ?
Les frissons se font plus forts à la sortie du port, le long de l’Estacade, jamais vu de ce côté, à ses pieds, et une certaine fierté commence à poindre son nez en passant lentement devant les badauds.

 

Puis   direction le large !
Là où l’Océan devient une immense piscine 
Étourdis par cette immensité, charmés par les reflets d’un coucher de soleil sur l’eau, rafraîchis par une douce brise de septembre maintenant le plus dur reste à faire : rentrer au port et résumer en quelques mots ce bouillon d’émotions, avec une seule idée en tête : recommencer !